La réduction d’impôt

Le particulier qui engage des dépenses pour des services à la personne à domicile bénéficie d’une déduction d’impôt sur le revenu égale à 50 % des sommes effectivement dépensées (Art. 199 sexdecies du CGI).

Le montant maximum du crédit d’impôt ou de la réduction d’impôt est déterminé en fonction de votre situation personnelle.

Une attestation fiscale vous est adressée en début d’année suivant celle au cours de laquelle les prestations ont été effectuées et payées.