Actualités

« Le chauffeur de Libelia doit se mettre à la place du bénéficiaire »

10 juin 2019

Chargé de planning et de régulation, Bakary Sow travaille à Libelia depuis bientôt trois ans. Le temps d’un échange, il a accepté de revenir sur son travail auprès des chauffeurs-accompagnateurs et son rôle au sein de l’enseigne qui aide au quotidien ses bénéficiaires.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bakary Sow : Après mon BTS assistance-gestion, j’ai décidé de passer un diplôme pour devenir enseignant de la conduite et j’ai pu intégrer une société de transport scolaire (STIF) pendant quatre ans et demi. Et c’est à ce moment que j’ai lancé ma boîte de VTC où j’ai enseigné la conduite en tant qu’auto-entrepreneur pour les permis accélérés. Un an et demi plus tard, j’ai senti que j’avais envie d’un nouveau challenge dans ma vie professionnelle. J’ai donc posté mon CV sur le site de Pôle Emploi et quinze jours plus tard, j’ai eu un appel de Madame Terrier (fondatrice et gérante de Libelia avant le rachat du Groupe Zephyr) pour un poste de chargé de planning et de régulation. Je n’ai pas hésité une seconde et j’ai tout de suite accepté.

Pourquoi avez-vous choisi d’exercer ce métier ?

B.S : Le management est une passion. La transmission de savoir, c’est essentiel mais il manquait cette responsabilité que j’ai aujourd’hui à Libelia : avoir un poids et des valeurs à véhiculer. Aujourd’hui, je ne me verrais pas faire autre chose au quotidien. J’ai toujours adoré manager et d’aider du mieux que je peux ceux qui m’entourent. Il m’est parfois arrivé de mettre la main à la patte et d’aider les chauffeurs-accompagnateurs. En allant sur le terrain, j’ai appris à connaître les bénéficiaires, le secteur et les tournées des chauffeurs-accompagnateurs.

Comment définiriez-vous le métier de chauffeur-accompagnateur ?

B.S : Ce métier demande une faculté d’adaptation, une gestion du stress et beaucoup d’empathie pour les personnes que l’on transporte. Avec ces 3 points, le chauffeur-accompagnateur peut mener à bien ses courses. Ils ont la responsabilité de faire face aux problèmes sur la route, gérer tout type de situation avec les bénéficiaires et s’adapter en toute circonstance. Ils ne doivent pas véhiculer leur stress et ils ont pour mission de se mettre à la place des bénéficiaires et des aidants. Sans ses qualités, on ne peut pas être chauffeur-accompagnateur à Libelia. Je leur rappelle souvent qu’il ne faut pas oublier qu’on transporte des personnes atteintes de maladie psycho-cognitive. Je le dirais toujours : le meilleur des hommes c’est celui qui reconnaîtra ses faiblesses. On n’avance pas sans cette remise en question. Le métier de chauffeur n’est pas facile au quotidien, loin de là. Et je tiens à leur préciser dès que je le peux.

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

B.S : Le management pur, encadrer une équipe et se donner les moyens d’atteindre nos objectifs. S’adapter à chaque personne, c’est ce qui me plait le plus. Si demain, un collègue a besoin d’aide, je serais là pour l’épauler. Avec ma formation d’éducateur auprès des jeunes et mes connaissances dans le milieu du transport, j’essaie d’apporter mon savoir-faire et mon expérience. C’est ce qui me motive tous les matins à venir travailler : connaître vraiment mon équipe et prendre en compte les personnalités de chacun et chacune. Même si on est tous différent, on arrive à être complémentaire pour faire grandir Libelia. Dans l’idée, il faut que le travail soit bien fait, avoir un comportement exemplaire et toujours trouver des solutions.

En quoi Libelia est différente des autres structures de transport et d’accompagnement ?

B.S : Libelia est différente par la qualité de services proposés et la proximité entre les chauffeurs-accompagnateurs et les bénéficiaires. On s’efforce d’avoir un suivi pointu sur les aidants et les bénéficiaires même si on reste une petite boîte. Notre enseigne effectue un suivi régulier avec les accueils de jour pour faire au mieux et trouver les meilleures solutions pour les bénéficiaires. Il y a des liens qui se créaient et c’est en étant solidaire les uns des autres qu’on arrive à se démarquer de la concurrence.

Pouvez-vous me donner une ou plusieurs qualités que doit avoir un chauffeur-accompagnateur ?

B.S : Il doit posséder la rigueur dans le travail, la ponctualité, la polyvalence, une conscience professionnelle et la faculté d’adaptation à toutes situations. Aujourd’hui dans le transport, on va chercher principalement cette capacité d’adaptation chez un chauffeur. Il faut prendre en compte les aléas du métier et trouver une alternative. Moi, j’ai aussi ce rôle d’informer pour les aider dans leur travail. Si j’embauche quelqu’un demain, ce sera pour toutes ces conditions. On organise aussi des réunions d’échange tous les 15 jours pour pallier le moindre problème et faire un bilan avec les anciens comme les nouveaux.

Quel est votre plus beau souvenir à Libelia ?

B.S : J’étais allé en urgences récupérer une bénéficiaire à son domicile. Pour l’aider à sortir du véhicule, je l’ai saisi dans mes bras et elle s’est accrochée non pas pour prendre appui mais pour me faire un câlin. Elle tenait à me remercier pour mon aide et ma disponibilité. C’est un beau souvenir que je garde en tête car c’était naturel et spontané de sa part même si sur le moment, j’étais concentré sur le fait de l’aider. C’est à l’image de Libelia : que tu sois chauffeur ou stagiaire, on est comme une famille. On s’aime et on se soutient même s’il nous arrive d’avoir des échanges musclés. Mais c’est avant tout pour le bien de l’enseigne, pour avoir de meilleurs résultats au quotidien et ça se traduit avec les retours positifs des bénéficiaires.

Pour aller plus loin avec Libelia

Nos chauffeurs-accompagnateurs interviennent auprès des personnes en perte d’autonomie sur Paris (personnes âgées, personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives, particuliers comme professionnels). Spécialisés dans le transport accompagné de proximité, ils vous accompagnent où vous le souhaitez, restent à vos côtés ou peuvent revenir plus tard pour vous reconduire à votre domicile.

N’hésitez pas à consulter nos services pour plus d’informations sur notre programme. Vous pouvez également nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement si vous souhaitez l’intervention d’un chauffeur-accompagnateur pour vous rendre dans votre centre d’accueil, effectuer une course, ou aller à rendez-vous médical.