Actualités

Une journée aux côtés d’un chauffeur-accompagnateur Libelia

16 mai 2019

Chauffeur-accompagnateur à Libelia est loin d’être un métier de tout repos. Givanilde occupe cette fonction dans l’enseigne depuis 9 ans. Le temps d’une matinale, il a accepté d’être suivi pour en savoir plus sur son rôle auprès des bénéficiaires qui font confiance à Libelia au quotidien.

Il est le premier à avoir intégré l’enseigne en 2010. Enthousiaste, toujours souriant et loin d’être le dernier quand il s’agit de détendre l’atmosphère, « Giva » – comme le surnomme ses collègues – arrive en avance ce jeudi matin au siège de Libelia avant sa prise de service. Après avoir consulter la liste des bénéficiaires à récupérer sur son téléphone professionnel, le chauffeur-accompagnateur muni de son gilet floqué Libelia commence sa tournée dans la capitale parisienne à bord de son véhicule de fonction. Son objectif : « tout faire pour que les clientes se sentent en sécurité et à l’aise, de leur domicile à mon véhicule jusqu’au centre d’accueil de jour ». Afin d’être plus efficaces, les chauffeurs-accompagnateurs de Libelia se répartissent les clients par secteur. Avec plus de 400 bénéficiaires sous sa responsabilité, l’enseigne a astucieusement découpé la carte de Paris pour éviter qu’un chauffeur ne se retrouve dans les bouchons parisiens et puisse être le plus réactif possible pour répondre aux attentes des personnes.

« Je connais les habitudes de mes clientes »

Et comme le précise Giva, « on ne prend pas plus de trois personnes dans le véhicule pour assurer leur confort avant de les déposer au centre d’accueil. Et chaque bénéficiaire a sa place attitrée par rapport à son handicap, histoire de ne pas les perturber et changer leurs habitudes ». En une matinée, Givanilde va ainsi récupérer cinq clientes avec un battement de 15 minutes entre chaque course. Une course contre la montre en somme. « Tout va dépendre du besoin de la personne selon sa mobilité et du temps de la prise en charge qui en découle », confie celui qui assure aussi la formation des nouveaux chauffeurs. « Je connais les habitudes des clientes et je m’assure qu’il n’y ait aucun problème en contrôlant le moindre petit détail. Certaines ont besoin d’assistance totale et d’être rassurées tout au long de la prise en charge, d’autres moins ». Si ses deux premières courses se passent sans la moindre difficulté, la troisième s’avère plus périlleuse. Au moment d’aller récupérer la cliente, cette dernière refuse catégoriquement de suivre Givanilde. Conscient de sa maladie, le chauffeur prévient immédiatement sa fille pour lui expliquer le contexte. Toujours dans le calme et avec professionnalisme. Les chauffeurs sont parfois amenés à être dans cette situation complexe et Giva comme ses collègues ont pour mission de prévenir la famille et le centre d’accueil de jour pour éviter toute confusion et tout problème, à la fois pour la cliente, ses proches et Libelia.

Un engagement plus qu’un métier

Lui justement prend son rôle très à cœur. Ancien ambulancier, Givanilde voit son métier comme une vocation. « J’aime le contact humain », avoue ce dernier. « Le fait de les accompagner nous permet aussi d’apprendre à les connaître et derrière, on arrive à sentir quand la personne ne se sent pas en grande forme ». Là encore, le rôle du chauffeur-accompagnateur est de noter le moindre changement chez ses clientes. Une fois les premières clientes déposées au centre d’accueil de jour, Giva continue sa tournée sous les coups de 10h. Si le reste de la matinée se passe sans la moindre difficulté, il n’est pas question de lever le pied avec les deux dernières bénéficiaires. Volontaire, disponible et rigoureux, il prend le temps pour permettre aux deux clientes de passer un excellent moment en sa compagnie avant leur arrivée au centre d’accueil. Évoquer leur quotidien, leur famille, leurs hobbies et surtout faire rire sont autant d’atouts dont dispose le formateur des nouveaux chauffeurs. « C’est vrai que c’est parfois délicat mais nous nous devons d’avoir un comportement irréprochable car ces personnes placent toute leur confiance en nous et il me paraît impossible de les décevoir ».

Un accompagnement véhiculé tout au long de la journée

Il est un peu moins de 11h lorsqu’il est temps pour lui de revenir au siège de l’enseigne. Sur place, Givanilde n’oublie pas de faire un point sur les clientes dont il a été en charge auprès de Bakary (chargé planning et régulation), et Philippe (directeur de l’agence). « Pour une question de logistique, on échange avec Abdoulaye (chauffeur et gestionnaire de flotte des véhicules) s’il y a eu du matériel défectueux ou des oublis avant de reprendre la route l’après-midi », avoue Giva. « Et à l’inverse du matin, ce sera uniquement consacré au retour au domicile des bénéficiaires ». Le chauffeur s’assure qu’elles disposent bien de toutes leurs affaires (clés, sac, canne, etc.) et qu’elles soient dans les meilleures conditions. Et comme souvent à Libelia, la formule reste la même : « Rien n’est laissé au hasard avec ce souci du détail et surtout le bien-être de la personne accompagnée ».

Pour aller plus loin avec Libelia

Nos chauffeurs-accompagnateurs interviennent auprès des personnes en perte d’autonomie sur Paris (personnes âgées, personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives, particuliers comme professionnels). Spécialisés dans le transport accompagné de proximité, ils vous accompagnent où vous le souhaitez, restent à vos côtés ou peuvent revenir plus tard pour vous reconduire à votre domicile.

N’hésitez pas à consulter nos services pour plus d’informations sur notre programme. Vous pouvez également nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement si vous souhaitez l’intervention d’un chauffeur-accompagnateur pour vous rendre dans votre centre d’accueil, effectuer une course, ou aller à un rendez-vous médical.