Actualités

« Mon but à Libelia est de rassurer les bénéficiaires et les familles »

10 juillet 2019

Chargée clientèle, Sandra Doret travaille à Libelia depuis huit ans. L’occasion pour elle de revenir sur son parcours et ses missions auprès des bénéficiaires et de leur famille dans le cadre de l’accompagnement véhiculé.

Peux-tu te présenter ?

Sandra Doret : Je n’ai pas de parcours précis dans le domaine de l’accompagnement. J’ai longtemps travaillé dans l’animation avec des enfants en école car j’ai toujours été attiré par le social. Et c’est en postulant à une offre d’emploi que j’ai pu intégrer Libelia en 2011 après m’être entretenu avec Madame Terrier (gérante de l’enseigne avant le rachat du Groupe Zephyr). J’ai commencé en tant qu’assistante administrative, un poste polyvalent, où j’étais en charge de la saisie, de la facturation, du standard et de la relation clientèle. Je touchais un peu à tout puisqu’il m’arrivait de m’occuper du planning comme d’aller chercher des bénéficiaires en taxi. À l’époque, je n’avais pas encore mon permis de conduire.

Pourquoi avez-vous choisi d’exercer ce métier ?

S.D : Par le passé, j’ai pu exercer des emplois où je ne me sentais pas à ma place. Ce qui m’intéressait avant tout c’était de me sentir utile dans la vie des gens. Le fait que Libelia soit une petite entreprise permet d’avoir un lien très proche avec l’équipe et les bénéficiaires. Aujourd’hui, je suis en quelques sortes ce lien entre Libelia et les relations extérieures comme les bénéficiaires, leurs familles et les centres d’accueil de jour. Comme le disait si bien une de mes collègues, je suis « la voix rassurante ».

Comment définiriez-vous le métier de chauffeur-accompagnateur ?

S.D : Aujourd’hui, je travaille beaucoup moins avec eux que par le passé. Mais je peux affirmer que les chauffeurs-accompagnateurs ont un rôle de sentinelle et d’ange-gardien. Ils sont le premier lien social entre Libelia et nos bénéficiaires. Le chauffeur-accompagnateur doit savoir faire remonter toutes les informations auprès des familles et des centres d’accueil de jour quand il s’agit de l’état de la personne comme l’évolution de la maladie. Pendant le transport, il doit y avoir un échange entre chauffeur et bénéficiaire, de la discussion, mettre une bonne ambiance en voiture avec de la musique. Il doit donner envie aux bénéficiaires de sortir de chez eux. La dimension humaine est très importante dans ce métier.

Quels sont vos rapports avec les bénéficiaires et leur famille ?

S.D : Je suis plus souvent en contact avec les familles que les bénéficiaires puisque c’est moi le premier lien avec les personnes qui souhaitent inscrire leurs proches ou parents. J’ai un rôle d’informatrice et j’ai pour travail de rassurer les personnes au quotidien dans des situations parfois complexes. Mon but est de soulager un maximum les bénéficiaires des tâches administratives en les guidant et en les soutenant. Forcément, je tisse des liens avec eux comme le font les chauffeurs sur le terrain. Ce qui est aussi primordial, c’est de conforter la famille dans notre travail à Libelia. Je ne me contente pas seulement de faire mon travail puisque je n’hésite pas une seule seconde à écouter et aider le bénéficiaire en dehors de l’accompagnement véhiculé. Mon rôle comme celui de mes collègues est d’accompagner la famille de A à Z.

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

S.D : C’est sans nul doute la relation humaine. Ce sont les personnes qui m’intéressent et qui me touchent. Et j’ai envie d’aider les personnes fragiles et en perte d’autonomie, les aidants pour qui ce n’est pas toujours facile au quotidien. Je suis quelqu’un qui prend les choses très à cœur surtout quand il s’agit des personnes. Je me dis que la moindre petite action peut avoir une conséquence positive et si tout le monde tire dans le même sens, ça ne peut qu’aller mieux dans notre action auprès des bénéficiaires.

En quoi Libelia est différente des autres structures de transport et d’accompagnement ?

S.D : Libelia est différente via son service qui est complet. Nous ne faisons pas que du transport puisque le chauffeur-accompagnateur monte au domicile de la personne, contrôle l’état de l’appartement afin qu’il n’y ait aucun risque avant d’accompagner le bénéficiaire au centre d’accueil de jour. Libelia apporte une grande importance au suivi en informant toutes les personnes concernées si jamais il y a une situation problématique. Grâce à ce travail de fond, nous arrivons à voir l’évolution du bénéficiaire pour mieux l’accompagner chaque jour. Ici, il y a une qualité de service qui n’est pas forcément présente chez les autres structures de transport.

Pouvez-vous me donner une ou plusieurs qualités que doit avoir un chauffeur-accompagnateur ?

S.D : Le chauffeur-accompagnateur doit être un minimum organisé et avoir une bonne gestion du stress pour réaliser toutes ses missions. Être souriant, avenant, rassurer les bénéficiaires. Ils doivent avoir une part humaine dans leur travail au quotidien. Et il y a aussi des qualités propres à la conduite comme être prudent et ne pas mettre en danger la personne pendant le trajet entre le domicile et le centre d’accueil de jour. Il y a un lien de confiance qui doit s’installer entre le chauffeur-accompagnateur et le bénéficiaire.

Quel est votre plus beau souvenir à Libelia ?

S.D : Il y a un souvenir qui me revient en tête. J’étais allé chercher des bénéficiaires dans un centre car on était en manque de chauffeurs ce jour-là. J’étais un peu sous pression car ce n’était pas prévu et pendant le trajet, l’un des bénéficiaires s’est mis à chanter une musique d’opéra. J’ai tellement été touché par sa voix que j’en ai oublié le stress de ma mission et le reste du trajet s’est passé sans le moindre problème. Ce petit moment de partage était magique et touchant. C’est dans ce genre de moment qu’on se rend compte que nous travaillons à Libelia pour partager ce type d’anecdotes. Je m’en souviendrai encore longtemps. C’est ce qu’il y a de beau dans notre métier : l’énergie qui existe au sein de l’équipe et qui se retranscrit avec les bénéficiaires chaque jour.

Pour aller plus loin avec Libelia

Nos chauffeurs-accompagnateurs interviennent auprès des personnes en perte d’autonomie sur Paris (personnes âgées, personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives, particuliers comme professionnels). Spécialisés dans le transport accompagné de proximité, ils vous accompagnent où vous le souhaitez, restent à vos côtés ou peuvent revenir plus tard pour vous reconduire à votre domicile.

N’hésitez pas à consulter nos services pour plus d’informations sur notre programme. Vous pouvez également nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement si vous souhaitez l’intervention d’un chauffeur-accompagnateur pour vous rendre dans votre centre d’accueil, effectuer une course, ou aller à rendez-vous médical.